Rechercher

Semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose : jour 7 l'alimentation

Du 8 au 15 mars 2021 a lieu la semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose. A cette occasion l’ASBL Artemis-Doula te partage quelques clefs pouvant accompagner les femmes sur leur chemin de guérison et complémentaires à la méthode énergétique Harmonie Matricielle proposée par Laurence au sein de l’ASBL.

A chaque jour de la semaine, nous proposons une nouvelle thématique pour trouver d’avantage d’autonomie sur le plan énergétique dans la guérison avec l’endométriose.


7ième journée, dimanche 14 mars : Soutenir son processus de guérison avec l’alimentation


Ma contribution à la semaine européenne d’information et de prévention de l’endométriose s’achève avec cet article.

Ce fut un plaisir d’écrire chaque jour un peu de mes expériences personnelles et professionnelles avec l’intention de souffler quelques humbles graines, vers les femmes et les accompagnants concernés par l’endométriose.


Mais il y aurait encore tellement à écrire !


Tellement d’outils existent (dont beaucoup que j'ai expérimenté !) pour aider à guérir avec l’endométriose, pour guérir le féminin, lorsque l’on choisit d’ouvrir cette porte !

J’ose rêver d’une plateforme qui apporterait un support et un soutien complet pour accompagner les femmes à recouvrer leur puissance matricielle ! En attendant je continue à semer des graines et notamment par la création de ce blog et la transmission de la méthode Harmonie Matricielle.


Je souhaite présentement clôturer cette semaine avec une clef importante à mon sens : l’alimentation.


Je vais peut-être dénoter avec tout ce qu’il se dit de certains régimes et je vous invite à écouter votre corps et ce qui semble le meilleur pour vous…


Je vous partage une transmission reçue par le naturopathe José Escarmelle et expérimentée avec succès, et que j’ai à cœur de transmettre à mon tour lors des accompagnements.


En 2012, alors que j’avais des déficits hormonaux importants, j’ai commencé à suivre des études de naturopathie et à me diriger vers une nouvelle norme alimentaire et essentiellement végétarienne. J’ai par ailleurs appliqué les recommandations reçues lors des cours, qui, je le sentais bien, avaient leurs limites pour améliorer ma santé de l’époque. Cela ne comblait pas mes besoins alimentaires pour retrouver un équilibre physique et des cycles réguliers.

Alors que je suivais ces études j’ai eu l’immense chance d’être engagée dans une herboristerie familiale, où José Escarmelle dispense des consultations et où son fils Mikis assure la gestion de l’herboristerie et des produits sélectionnés avec le plus grand soin sous l’œil expert de José !


Là je découvre un nouveau monde, qui ô combien fait sens pour moi : la macrobiotique!



La macrobiotique est l’art de se nourrir (et pas uniquement sur le plan physique) en tenant compte de ses différentes constitutions et de l’environnement dans lequel on évolue, incluant notamment les saisons, les étapes de vie (dont les phases du cycle menstruel), les plants spirituels,…

C’est l’art de vivre avec les mouvements yin et yang en toutes choses. C’est l’art de comprendre nos mouvements internes yin et yang et de pouvoir les accompagner grâce à l’alimentation. C’est vraiment passionnant et si vous souhaitez en découvrir d’avantage, les 3 premières conférences de José Escarmelle sont accessibles gratuitement : https://www.phytaroma.be/produits/dvds/coffret-dvd-1-2-3-epuise/


L’alimentation comme soutient à un processus

énergétique et spirituel vers la guérison


Tout est lié, autant le psychique influence la santé physique, autant ce que l’on mange pour équilibrer le corps influence l’équilibre émotionnel, mental et spirituel.


Et pour aller plus loin dans le thème qui nous intéresse, lorsqu’il y a une inflammation chronique comme dans l’endométriose c’est le psychisme qui s’enflamme et qui devient trouble. Et donc calmer l’inflammation sur le plan physique apporte la clarté nécessaire pour avancer sur le chemin de guérison.


J’ai vraiment commencé à intégrer le régime macrobiotique dans ma vie il y a un peu plus de 7 ans, et je peux témoigner aujourd’hui que cette alimentation a été un tremplin dans mon éveil spirituel et le déploiement de mes claires-perceptions et donc mes capacité d'auto-guérison. Grâce à l’équilibre du yin et du yang, je trouve l’axe terre-ciel plus facilement en moi, je me distancie plus facilement de mes émotions pour laisser l’ouverture de la ma conscience œuvrer. Et bien évidement je retrouve un équilibre hormonal absent durant plusieurs années.


Le principe de la macrobiotique est de pouvoir revenir à une alimentation centrale qui apportera un équilibre dans la globalité de l’être et/ou de pouvoir identifier les excès yin ou les excès yang (qu’ils soient psychiques ou physiques) pour les équilibrer grâce à l’alimentation.


L’endométriose est une pathologie de nature yin touchant les reins et la matrice utérine. En médecine oriental les reins sont considérés comme responsables de l’appareil génital, de la sphère gynécologique chez les femmes.

José Escarmelle explique notamment que l’on peut voir les reins comme le noyau d’un fruit yang. S’il devient trop yin – froid - humide – dilaté, c’est tout le fruit qui se dilate, qui se rempli d’eau et de graisses dans toute la zone du bassin, favorisant l’installation de l’endométriose.


Il explique aussi que l’endométriose est une calcification des graisses mal digérées et qui se logent autour de la matrice et des reins, due principalement à des excès de fromage (mais aussi du chocolat et des pâtes à tartiner) par le passé et même depuis l’enfance ! Ces dépôts de graisses vont alors causer des inflammations, alimenter l'endométriose et altérer l'équilibre du cycle menstruel.


Cela m’a pu être confirmé également lors de voyages chamaniques et visions. J’ajouterais aussi que, dans mon expérience, ces graisses mal digérées apparaissent suite à un manque de feu digestif et un feu intérieur atténué par les mémoires et blessures passées, on y revient toujours à cette dimension énergétique !


Donc pour accompagner la guérison de l’endométriose sur le plan physique deux éléments vont être importants :


- Nettoyer la matrice

- Renforcer les reins


Voici à présents quelques conseils pour apporter plus de yang aux reins et permettre l'élimination des dépôts d'acide-gras :


- Manger chaud.

- Pour les légumes : cuisson lente de 35 minutes, favoriser les légumes racines, les courges, oignons, tous les choux, fenouils, champignons et patates douces. Manger un peu de crudité à la fin du repas.

- Éviter l’ail qui dilate (trop yin).

- Stopper dans un estomac vide : fruits crus, jus de fruit, sucre rapide, café,…

- Stopper en hiver les fruits acides (agrumes, citrons, tomates) et exotiques (avocats, bananes ok), les limiter voir de pas les consommer non plus les autres saisons.

- Favoriser des fromages de brebis ou de chèvre plus secs et les consommer avec des verdures telles que persil, cresson, cressonnette, roquette, coriandre, cerfeuil, fanes de radis et de navet, tiges d’oignons et ciboulette.

- Consommer des petits poissons tels que sardines et maquereaux.

- Inclure d’avantage de céréales complètes : riz rond complet (cuire 50 minutes), sarrasin et millet (les griller avant), quinoa,…

- Inclure d’avantage de légumineuses (lentilles, haricots) en les cuisant longtemps avec une algue et des herbes telles que la sarriette, la marjolaine, l’origan, le thym et le clos de girofle pour les cuissons.

- Inclure le gomasio dans tous les repas (ou la brésilienne conseillée par José Escarmelle dans ses conférences).

- Éviter chocolat et pâtes oléagineuses en excès, favoriser leur consommation après un repas ou avec une compote chaude par exemple.



Avec ces quelques conseils il y a déjà une belle opportunité d'amélioration. Essaye, applique, et ensuite observe les changements qu’il pourrait y avoir au niveau de la santé et de ton équilibre global et ce qui te convient ou non. Mais surtout que cela puisse rester un plaisir, de découvrir, de te faire du bien et pour tes papilles gustatives!


Il est possible d’aller plus loin en incluant également l’usage des plantes et des compléments alimentaires pour soutenir le processus de guérison. Contacte-moi si cette démarche t’intéresse car je peux t’accompagner!


Dans la joie d’avoir ton retour sur tout ce qui a été partagé cette semaine !



Laurence


Pour l’asbl Artemis-Doula

24 vues0 commentaire